Le Wall Street Journal
GOOGLE + Faille de sécurité
Le Wall Street Journal

Google + fermeture faille de sécuritéLe Wall Street Journal a révélé, lundi 8 octobre, qu’une faille de sécurité du réseau social Google +, lancé par Google en 2011 pour concurrencer Facebook, a mis en danger les données personnelles de ses utilisateurs. Selon l’article du quotidien américain, des informations personnelles des comptes étaient accessibles de manière non prévue, par l’interface de programmation du service (API, un ensemble de règles et de logiciels qui permettaient à des services extérieurs de se « brancher » sur Google +, par exemple pour se connecter.

Ce « bug » inscrit dans le code de Google + est resté en ligne durant trois ans, entre 2015 et 2018, selon le Wall Street Journal, avant que Google ne découvre le problème en mars de cette année lors d’un audit interne, et décide de le corriger sans prévenir ni les autorités de régulation ni ses utilisateurs.

L’article complet du wall street journal ici :

Article le Monde : fermeture Google +L’article du Monde: ici

error: Contenu protégé merci !!