Duplicate content : nocif pour votre référencement

Le DUST : une duplication de contenu nocive pour votre référencement

duplicationAvec la démocratisation des CMS, pas mal de changements ont accompagné le développement des sociétés sur le web, entre autres par la standardisation excessive des chartes fonctionnelles et graphiques mais beaucoup plus par une productivité assumée par de petites sociétés ne prêtant pas toujours attention à la duplication des contenus de leurs pages. Aujourd’hui, dans notre article , nous traiterons de la duplication de contenu et nous nous arrêterons surtout sur le DUST.

D’où vient la duplication de contenu?

Certaines duplications de contenu en vrac ou en partie sont commises dans l’intention malsaine de gonfler, à tort,  la consistance des mots-clés même s’il faut pour cela usurper le texte d’une autre entité. Ce premier type de duplication est à bannir pour des raisons de droits d’auteur et parce que ce qui vend les produits d’un concurrent ne vend pas forcément les vôtres. Il sera d’emblée gagnant s’il vous poursuit pour un manquement aussi ostensible.

Il est par ailleurs courant dans les grands projets que des erreurs d’intégration occasionnent la duplication d’un contenu. A ce stade, ces erreurs ne survivent pas à la recette. D’autres, en revanche, échappent à la vigilance. Il s’agit pour beaucoup des pages dupliquées suite à l’implémentation d’un module ou d’un composant sur un CMS et leur utilisation peu avertie. Dans ce cas de figure, la duplication se manifeste par un nombre surprenant de pages contenant un même texte.

Et c’est donc quoi le DUST?

Vous l’aurez compris, le DUST ne renvoie pas au sens anglais du terme. C’est tout de même beaucoup de poussières à chasser pour sauver votre référencement et reprendre de la visibilité. Le DUST, pour Duplicate URL Same Text, consiste en la duplication automatique de pages  – donc d’URL – portant carrément le même texte.

En comparant le nombre de pages indexées par les robots de Google et celui des pages qu’en principe vous avez prévues dans votre site, à l’aide d’un outil comme Google Webmaster Tools, vous pouvez mettre en évidence des surplus.

Le DUST peut survenir autrement à cause d’un lien mal configuré, de l’emploi ou du contrôle inappropriés de filtres ou de paramètres ou encore, tout simplement, de l’indexation de dossiers qui ne sont pas censés l’être.

L’impact du DUST sur le référencement

Bien que ce ne soit pas l’unique levier du référencement, la réputation de votre site peut souffrir si vous laissez traîner le DUST. Les liens qui devraient pointer vers une même page afin de lui valoir une meilleure audience renvoient désormais chacun vers une page différente.

De plus, puisque les moteurs de recherche ont acquis la capacité de reconnaître ces pages, ils n’en sélectionnent qu’une seule par contenu dupliqué pour l’arche qu’est la page des résultats. La page retenue n’est pas toujours celle que vous espérez et au diable alors les backlinks des autres pages.

La fréquence des passages des robots d’indexation s’estime selon la popularité du site et sa fréquence de mise-à-jour. Aussi, le nombre de pages étant trop important, les robots ne les sillonnent pas toutes ; ils n’en consultent qu’une fine partie. La qualité de l’indexation est alors médiocre et il faut compter un bail avant de voir se répercuter les changements apportés sur votre référencement.

Par la même occasion, cette sélectivité procédant d’abord par les niveaux supérieurs de l’arborescence du site et puisque les pages de ces niveaux deviennent trop nombreuses, celles situées un peu plus profondément sombrent dans le désintérêt total des robots.