SEO éditorial, comment le soigner

SEO Google AnalyticsIl faut des montagnes de mots pour soutenir la position de son lien dans les résultats de Google. Et, là encore, bien que décrocher une place sur la première page mérite d’être fêté, cela ne veut nullement dire que l’on va recevoir une myriade de clics ni, quand on les a reçu, qu’il reviendront souvent ou qu’il gratifieront la position sur le podium d’une poussière jaune. Voici pourquoi et voici comment être dans la certitude d’un bon résultat.

Le lien sur la page de résultats

Pour s’affranchir d’une position en première page, un référenceur éparpille les textes dans diverses interfaces web afin d’y faire suffisamment figurer les mots-clés les plus enclins à croiser les recherches et à promouvoir les pages de son commanditaire. Or, il faut bien qu’un internaute vagabond clique sur le lien avant que le contenu de la page soit consultable. Si le petit texte affiché misérablement dans la première page de Google ne donne pas bon goût, d’autres liens l’emporteront.

L’information que Google affiche se résume en effet à trois éléments à soigner inéluctablement : Le titre SEO, la méta-description et le permalien.

Le titre SEO se confine à 70 caractères ; ils sont toutefois suffisant pour un titre précis, concis et attractif. Il doit reprendre l’essentiel de l’essentiel de votre contenu et investir le ou les mots-clés préalablement définis. Vous n’avez pas à reprendre le titre proprement dit de votre contenu car, le présent est là surtout pour intéresser. Il n’est pas long, cela facilite une lecture éclair ; il a intérêt d’ailleurs à être aussi court car, sinon, il sera tronqué.

La méta-description : Met en valeur votre contenu. Elle résume mais surtout plaît. Avec comme cartouches deux lignes seulement, 158 caractères au maximum, vous devez faire preuve d’une précision allemande et d’une coquetterie française.

Le permalien vous donne la possibilité de remplacer le nom de votre page et son URL avec une sorte de slogan, un troisième et dernier temps pour vous procurer le clic.

Le contenu proprement dit

Lorsque l’internaute débarque enfin dans le site de votre client, vous devez vous soucier de deux critères : l’exactitude de l’information et le caractère unique du contenu. Il est crucial de répondre vite fait aux questions qui sont naturellement les plus pressantes qu’un internaute – vagabond, nous le disions- peut se poser. Autant donc se mettre à sa place afin de rédiger un contenu approprié.

Quant au second critère, c’est le levier le plus important du référencement naturel et de toute communication susceptible de générer de bons retours. C’est qu’il faut soigner le contenu pour la simple raison qu’un internaute n’est pas bête et n’aime pas lire le même contenu qu’il a déjà croisé une dizaine de fois, d’autant plus si par d’anciennes expériences cela lui a laissé le goût d’une arnaque ou d’une déception. Écrire bien (le soin de la langue), écrire claire (le soin de la logique) et écrire beau (le soin tout court).

Mais, ce n’est pas tout car, le texte n’est qu’un atout parmi d’autres dont les efforts conciliés permettent de se prémunir d’une bonne présentation.

 

Ce site utilise des cookies . Continuez la navigation sur ce site implique votre acceptation. En savoir +

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer